Livraison gratuite à partir de 99$ d'achat (Ontario and Quebec) et 149$ dans le reste du Canada et les États-Unis.

Livraison gratuite à partir de 99$ d'achat (Ontario and Quebec) et 149$ dans le reste du Canada et les États-Unis.

Recherche

9 conseils de coiffeuse pour prendre soin de ses cheveux naturellement en hiver

La saison froide apporte avec elle les jolis paysages enneigés et le plaisir des activités hivernales, mais aussi, des défis redoutables pour nos précieuses mèches.

Tout comme notre peau, nos cheveux et notre cuir chevelu nécessitent un peu plus d'attention lorsque les températures chutent. Pour vous guider dans l'adoption d'une routine capillaire hivernale adaptée en toute simplicité, nous avons sollicité l'expertise de Sylvie Boulet, une coiffeuse cumulant plus de 37 ans d'expérience, pour qui beauté et nature vont de pair.

Dans cet article, elle partage ses meilleurs conseils pour maintenir une chevelure saine, même en hiver!

Comment l'hiver affecte-t-il nos cheveux et notre cuir chevelu ?

Avec le froid, le chauffage, la baisse d'humidité, lafriction avec la tuque et le manteau, ainsi que le manque de soleil, la circulation sanguine moins active et le port fréquent de couvre-chefs, nos cheveux peuvent devenir plus secs, ternes et cassants en hiver.  Certaines personnes peuvent également faire face à une augmentation de la chute de cheveux, des démangeaisons du cuir chevelu et des problèmes de pellicules. 

Sylvie souligne qu'en fonction de notre type de peau et de cheveux, nous ne développons pas tous le même type de pellicules. Il est essentiel de les reconnaître correctement pour bien adapter nos soins : 

« Certaines personnes ont des pellicules dites sèches, qui tombent sur nos épaules comme de la neige. Elle ssont généralement causées par une mauvaise hydratation du cuir chevelu, à des lavages trop fréquents ou à l'utilisation d'eau très chaude sous la douche. » 

« D’autres personnes souffrent plutôt de pellicules grasses. Celles-ci apparaissent lorsque le cuir chevelu est gras, qu’on ne déloge pas correctement les impuretés, créant ainsi un engorgement des pores et éventuellement des démangeaisons. Lorsqu'on se gratte,on déloge ces pellicules, reconnaissables, car elles ont tendance à rester collées aux cheveux. Ce type de pellicules est bien souvent le symptôme de l'utilisation d'un shampooing inadapté ou de lavages trop fréquents qui surstimulent les glandes sébacées », explique-t-elle.

Comment adapter notre routine capillaire en hiver ?

Pour Sylvie, notre cuir chevelu est comme le terreau d’une plante. Pour qu'il nous donne des cheveux sains, il faut le nourrir, bien l'arroser, le brasser, et l'aérer, particulièrement en hiver. Néanmoins, pour prendre bien soin de nos cheveux et de notre cuir chevelu, il n'est pas nécessaire de changer tous nos produits ou d'ajouter de nombreuses étapes à notre routine. Quelques ajustements et habitudes simples peuvent faire toute la différence !

Utiliser le shampooing adapté

Les huiles essentielles présentes dans les shampooings ONEKA leur confèrent non seulement leur arôme, mais aussi des propriétés spécifiques qui peuvent les rendre plus adaptés à certains types de cheveux et préoccupations capillaires.

Voici ce que recommande Sylvie à la clientèle de son salon : « En hiver, le shampooing Cèdre & Sauge est apprécié des personnes ayant un cuir chevelu gras et des pellicules du même type. Le shampooing Angélique & Lavande, quant à lui, a un effet apaisant et est donc aimé des personnes affectées par la sécheresse ».

Si vous souffrez d’eczéma ou de psoriasis au cuir chevelu, notre shampooing Non parfumé, exempt d’huiles essentielles, pourrait contribuer à vous soulager.

« Je recommande aussi de façon générale d’éviter les shampooings - et autres produits coiffants - synthétiques qui étouffent les cheveux et le cuir chevelu en engorgeant les pores! », ajoute Sylvie.



Espacer les lavages

« Une erreur que je constate bien souvent est qu’on se lave les cheveux trop souvent. Personnellement, je recommande un à deux lavages par semaine, et ce, que les cheveux soient secs ou gras! Cela laisse le temps aux huiles naturelles de se répartir et de nourrir les cheveux, contribuant ainsi à maintenir leur santé et leur hydratation », explique-t-elle.

Si nous faisons du sport entre les lavages et avons besoin de rafraîchir notre chevelure, Sylvie recommande de bien rincer ses cheveux à l’eau tiède et d’appliquer du revitalisant sur ses longueurs pour les adoucir et les assouplir, tout simplement!

Faire deux shampooings

Ce conseil est important en hiver, mais aussi tout le reste de l’année, car faire deux shampooings permet de vraiment bénéficier des vertus du produit utilisé. En effet, le premier shampooing déloge les impuretés (produits coiffants, sueur, saletés, etc.), tandis que le deuxième permet aux cheveux (maintenant propres) de mieux absorber les ingrédients actifs.

Éviter l’eau chaude

Bien qu'une douche bien chaude soit réconfortante en hiver, l'eau trop chaude a un effet néfaste, car elle élimine les huiles naturelles des cheveux et du cuir chevelu, ce qui a pour effet de les assécher. « Je recommande plutôt une eau tiède lors des lavages et des rinçages pour préserver l'hydratation naturelle! Et si vous en êtes capable, terminer avec un jet d’eau froide contribue à refermer les follicules pileux pour plus de brillance ».

Utiliser son revitalisant à son plein potentiel

Pour tirer le meilleur parti de notre revitalisant, Sylvie recommande l'utilisation d'un produit de la même famille que notre shampooing : « On est alors certains qu'ils ont été conçus pour travailler ensemble et que leurs ingrédients actifs sont les mêmes, ce qui permet de maximiser leurs bienfaits. Donc, si vous utilisez un shampooing ONEKA, optez également pour un revitalisant ONEKA. Rien ne vous empêche cependant de combiner les arômes! Par exemple, si vous avez le cuir chevelu gras, mais les longueurs plus sèches, vous pourriez combiner le shampooing Cèdre & Sauge avec le revitalisant Angélique & Lavande qui est plus hydratant ».

À quelle fréquence devrions-nous utiliser du revitalisant?

En hiver, Sylvie recommande une utilisation à chaque lavage et à chaque rinçage. En cas de sécheresse, nous pouvons même l’appliquer jusqu’aux racines! Une à deux fois par semaine, nous pouvons aussi l’utiliser en guise de masque en répartissant le produit sur nos cheveux propres, puis en le laissant poser de 20 à 30 minutes avant de rincer. Si nous souffrons d'importantes démangeaisons, il est même possible de le laisser agir toute la nuit!

Traiter naturellement

Formulé avec du vinaigre de cidre de pomme biologique non pasteurisé et des extraits de plantes, notre Traitement botanique pour cheveux est un produit que Sylvie affectionne tout particulièrement et pour lequel elle recommande sans réserve une utilisation quotidienne!

« Vaporisez-le généreusement sur vos longueurs et votre cuir chevelu après l'application du revitalisant lors des lavages et des rinçages. Vous pouvez également l'utiliser sur cheveux secs pour apporter une brillance instantanée. Ce soin stimule la circulation sanguine dans le cuir chevelu, agissant comme un agent assainissant qui contribue à maîtriser les pellicules grasses et à apaiser les démangeaisons. Il favorise également la croissance des cheveux, contrôle les frisottis et facilite le démêlage. »

« Pour parfaire votre routine capillaire, n'hésitez pas aussi à appliquer quelques gouttes d'huile sur vos pointes afin de sceller l'hydratation.»

Ne pas négliger l'importance du brossage

« Bien sûr, il n'est pas nécessaire de compter jusqu'à 100, mais instaurer une routine de brossage quotidien, que j'aime appeler "brossage d'hygiène", est une habitude souvent sous-estimée. Les avantages qui en découlent sont nombreux! Ce geste simple permet de stimuler la circulation sanguine, de déloger les impuretés environnementales et les résidus de produits coiffants, de répartir le sébum sur les longueurs pour apporter brillance et souplesse. En prime, cela pourrait même contribuer à espacer vos lavages! »

Utiliser la chaleur avec parcimonie

L'usage excessif de chaleur peut avoir des effets néfastes sur nos cheveux, particulièrement en hiver alors qu’ils sont affaiblis, c’est pourquoi il faut utiliser séchoir et fer avec parcimonie.

« Ne pas sécher ses cheveux au niveau du cuir chevelu favorise l’apparition de pellicules et peut entraîner des champignons en raison de l’humidité. Je conseille donc de sécher cette zone à l’air tiède à l’aide d’un séchoir, sans oublier d’utiliser la buse afin d’éloigner les cheveux de l’élément chauffant! On peut ensuite laisser ses longueurs sécher à l’air libre, et ce, le plus souvent possible », précise Sylvie.

En ce qui concerne l'utilisation des fers coiffants, elle recommande de ne pas les utiliser à pleine puissance : « Je dis souvent à ma clientèle de réduire le degré de chaleur de 10%. » Une température plus basse est moins agressive pour les cheveux, préservant leur santé à long terme.

Sylvie met également en garde contre l'utilisation excessive des protecteurs thermiques, souvent chargés de silicone. Elle explique que lorsque l'on utilise des produits naturels, les cheveux sont déjà protégés par leurs ingrédients, et l'utilisation quotidienne de ces protecteurs n'est pas nécessaire. Toutefois, elle souligne que les protecteurs thermiques peuvent s'avérer pertinents pour des événements spéciaux, avec la recommandation de bien laver nos cheveux par la suite pour éliminer toute accumulation.

Protéger ses cheveux des éléments extérieurs

Lors de nos sorties à l’extérieur, il est recommandé de privilégier les chapeaux confectionnés faits de matériaux respirants ou issus de fibres naturelles telles que la laine.

Une autre astuce consiste à prendre une petite quantité de revitalisant, la réchauffer entre nos mains, puis l'appliquer sur nos longueurs pour créer une barrière protectrice efficace contre les agressions extérieures. Opter pour des coiffures protectrices comme des tresses peut également renforcer cet effet, limitant ainsi les risques de cassures et de pointes fourchues.

Il est également crucial d'éviter de sortir avec les cheveux mouillés pour préserver leur santé.

Dernières pensées

En somme, adopter une routine capillaire adaptée à l'hiver n'a pas besoin d'être compliqué! Les conseils de Sylvie Boulet nous guident avec simplicité pour prendre soin de nos cheveux naturellement pendant la saison froide.

De la sélection du shampooing approprié à l'usage astucieux du revitalisant, en passant par des gestes simples tels que le brossage régulier et la protection contre les agressions extérieures, nous disposons désormais des outils nécessaires pour garantir la santé et la beauté de notre chevelure pendant la saison froide.

Pour encore plus de conseils pour prendre soin de vos cheveux, et ce, tout au long de l’année, nous vous invitons à consulter cet article de blogue.

Qui est Sylvie Boulet?

Avec une carrière florissante de 37 ans dans le domaine de la coiffure, Sylvie Boulet est bien plus qu'une coiffeuse. En plus d'être une experte capillaire chevronnée, elle est conférencière au féminin, chroniqueuse beauté, rédactrice de blogue et animatrice d’événements.

Elle partage avec passion son univers de la beauté consciente, cherchant à inspirer les femmes à rayonner et à harmoniser leur féminité. À travers ses diverses plateformes de communication, elle nourrit les réflexions sur la beauté et le bien-être féminins, offrant des conseils éclairés et des perspectives enrichissantes.

Visitez son site web en cliquant ici.


Search